Communiqués 2015

Nouveauté: pompière d'un jour
Le 17 juillet 2017
 

La division de la formation du Service de sécurité incendie de la MRC de La Mitis organise une journée spéciale, le 16 septembre prochain, pour permettre à des femmes et des filles de plus de 15 ans B6EE2D85-9449-47A6-B8E8-C1C1C2385A10_ModifWeb_copie_copie.jpgd'essayer le métier de pompière.

La journée aura lieu au site d'entrainement et permettra à plusieurs femmes de mieux connaitre les réalités du métier et de constater qu'avec une bonne formation, elles ont leur place dans ce métier. Avec l'habit de protection, elles auront la possibilité d'accomplir des pratiques telles que le déplacement dans les lieux enfumés, le sauvetage des flammes de mannequins, la montée d'échelles, l'utilisation d'outils hydrauliques et pratiquer la désincarcération.

«On ne s'étonne plus de voir des policières en patrouille, des camionneuses sur les routes, des mécaniciennes sous le capot. Mais une pompière entrant dans un immeuble en feu, la hache à la main? On en voit peu. La Mitis compte seulement six pompières sur la centaine de pompiers qui travaillent dans les différents services. Il faut dire aussi que l'exercice vise à intéresser les femmes à cet emploi, souvent à temps partiel, parce que nous manquons d'effectifs», mentionne le préfet Monsieur Réginald Morissette.

Monsieur Mario Charette, Chef à la formation renchéri: «Depuis 2005, dans le cadre de ma carrière, j'ai eu l'occasion de voir et de former des pompières. Les femmes sont remarquables, certaines m’ont beaucoup impressionné. Les femmes ont leur place dans la profession, dit-il. Elles travaillent tout aussi bien que les hommes, mais différemment.»

Les personnes intéressées doivent s'inscrire auprès de Monsieur Mario Charette au 418 775-8445 poste 2258 ou par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


 

L'AGROALIMENTAIRE MITISSIEN EN PLEINE EFFERVESCENCE
Le 19 mai 2017
 
 mitis 7748 Web

Après une démarche de concertation de deux ans sur les enjeux mitissiens du secteur agroalimentaire, la MRC de La Mitis présente son tout premier plan d'aménagement de la zone agricole (PDZA) pour le territoire avec son slogan Notre ardeur à semer l'avenir!

Le tiers des emplois mitissiens dépend du secteur de l'agroalimentaire et 78 % du territoire est en zone agricole protégée. C'est pourquoi le MRC de La Mitis s'est engagée dans l'élaboration d'un PDZA qui inclut des cartes thématiques, des statistiques et un plan d'action.

Cet outil a été développé pour répondre aux différents défis de développement socioéconomique, de changements démographiques et climatiques, le respect de l'environnement et du paysage ainsi que les préoccupations de santé et d'achat local. Des défis importants auxquels nos intervenants du secteur agroalimentaire, moteur économique majeur mitissien, doivent faire face pour consolider nos acquis et contribuer à bâtir La Mitis de demain. Monsieur Marcel Moreau, directeur général, précise : «Il n'a jamais été question de produire ce document pour le laisser sur une tablette. Avec notre conseiller en développement agroalimentaire, Monsieur Jonathan Ferté, nous prouvons l'importance que nous accordons à ce secteur de notre économie et notre désire de participer à son développement.»

Quant à monsieur Réginald Morissette, préfet, il souligne : «Nous devons être fiers de notre agriculture, tant pour le chemin qu'elle a parcouru, la diversité d'activités qu'elle engendre ou son importance sur l'échiquier socioéconomique régional et national. Nous devons aussi être fiers de toutes ces personnes qui, par leur savoir-faire et leur passion, ont donné et donnent encore aujourd'hui une saveur unique à La Mitis.»

Pour en savoir davantage ou consulter le PDZA, visionner la capsule vidéo ou contacter Monsieur Jonathan Ferté. 

 

Un enjeu important dans La Mitis? Le transport!
Le 13 juillet 2017
 

La MRC de La Mitis a adopté au Conseil des maires sa première entente triennale avec le Transport adapté et collectif (TAC) de La Mitis. Celle-ci, d'une valeur de plus de 2,3 M$, confie la gestion de l'ensemble des services en transport pour le territoire.

Cette entente découle de la récente déclaration de compétence de la MRC dans le domaine du transport. Le préfet, Monsieur Réginald Morissette explique: «Ce qui change dans les faits, c'est principalement la gestion. Le transport est au départ une compétence municipale. Maintenant, au lieu de passer par chaque municipalité pour faire différentes démarches, la MRC devient le seul interlocuteur du TAC. Un avantage qui diminue la tâche pour nos municipalités et pour le TAC.»

Bien entendu, le TAC continue d'assurer la gestion, la coordination, l'organisation, la promotion et le développement du service de transport avec un budget similaire. Les utilisateurs paient un coût réduit pour le service puisque l'entente est financée par le ministère des Transports (73%) et les municipalités participantes (27%), via la MRC. Leur financement annuel se divise ainsi: 151 500 $ pour le transport collectif dans La Mitis, 155 192 $ pour le transport collectif inter MRC et 469 217 $ pour le transport adapté.

«Le TAC est un service essentiel: il assure la mobilité nécessaire à nos citoyens pour avoir accès à différents types de services . Il permet aussi de contrer l'isolement et ainsi rendre la vie plus agréable, » tient à souligner le préfet, Monsieur Réginald Morissette.


 

Près de 1000 arbres à donner!
Le 19 mai 2017

DSCF3437Dans le cadre du mois de l'arbre, la MRC de La Mitis invite la population mitissienne à venir se procurer des plants d’arbres le samedi 27 mai prochain à partir de 9 h et 12 h, au 300, avenue du Sanatorium, Mont-Joli.

Le personnel de la MRC accueillera les gens dans le stationnement et offrira cinq types d'arbres : le bouleau jaune, aussi appelé merisier (300), l'épinette de Norvège (160), l'érable à sucre (150), le mélèze (240) et le pin blanc (120)..

« Nous aspirons tous à un milieu de vie agréable et futé. En donnant des plants d'arbres adaptés au climat de notre région, nous n'offrons pas seulement un élément esthétique. Nous offrons des moyens de garder une intimité ou de créer des écrans, de protéger des maisons et des terrains des vents et du soleil, ce qui a un impact sur les coûts de chauffage et de climatisation », tient à rappeler monsieur Marcel Moreau, directeur général de la MRC de La Mitis.

Cette activité permet aussi de souligner l'importance historique et économique de l'industrie forestière dans La Mitis, ainsi que les actions environnementales et paysagères de l'organisation. Depuis plusieurs années, la MRC agit en aménagement du territoire, a adopté la Charte des paysages du Bas-Saint-Laurent et travaille à diminuer l'impact des déchets par des activités de recyclage et de compost municipal.

L'offre de ces arbres à la population est possible grâce à la collaboration du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et par l'entremise de l'Association forestière du Bas-Saint-Laurent.

 

La MRC et le CLD, toujours ensemble pour l'entrepreneuriat
Le 13 juillet 2017
 

Avec une entente de 1,9 M$, la MRC de La Mitis confie l'exercice de ses pouvoirs légaux en matière de soutien à l’entrepreneuriat local au CLD de La Mitis pour les quatre prochaines années.

L'entente assure le maintien des services-conseils aux entrepreneurs ainsi que la gestion et l’application de la Politique d’investissement et d’aide financière de la MRC, soit les fonds de capital de risque FLI et FLS et le Fonds d’accompagnement des entreprises de La Mitis. Le préfet de la MRC de La Mitis, monsieur Réginald Morissette souligne : « On renouvelle l'entente, parce que pour nous, le CLD constitue une ressource stratégique en accompagnement technique et financier auprès des entrepreneurs. Bien qu'autonome, le CLD complète le service interne de développement de la MRC et travaille en étroite collaboration avec celui-ci pour certains dossiers. Avec tous les moyens mis en place par la MRC, on s'assure de soutenir les acteurs du territoire pour leurs projets sociaux, agroalimentaires, économiques, culturels ou touristiques.»

Honoré par cette marque de confiance, le président du CLD de La Mitis, Jean-Marie Thibeault ajoute que « le renouvellement de cette entente jusqu’au 31 décembre 2021,viendra donner la stabilité nécessaire à l’organisme de même qu’un nouvel élan au développement de l’entrepreneuriat dans La Mitis. La MRC a su reconnaitre ces enjeux ainsi que toute l’expertise et le dynamisme de notre équipe pour soutenir l’entrepreneuriat sur le territoire. Le CLD demeure un centre de services incontournable pour les entrepreneurs. Au nom de ces derniers, un grand merci à nos élus!»


 


Culture
Culture et ruralité
twitterFacebook
Sécurité publique

 ImageExpo


MatriceGraph


IciRecycle.jpg