Communiqués 2015

LA MRC SE DONNE LES MOYENS D'OCCUPER SON TERRITOIRE
Le 11 ocotbre 2018

DSCF7201 modifAfin de concrétiser une vision d'une société pour tous les âges, des consultations sont nécessaires pour bien comprendre les différents enjeux et besoins des milieux. Pour l'une de ces consultations, 12 municipalités mitissiennes et la MRC de La Mitis se sont regroupées pour entreprendre une démarche qui cible la population des 50 ans et plus.

«Comme bien des démarches, nous travaillerons en concertation, développerons des partenariats et accroîtrons le réseautage. Cette fois-ci, ce sera autour des enjeux propres au vieillissement de la population. Maintenir un territoire occupé et un milieu de vie de qualité, c'est aussi s'assurer que ses résidents puissent y vivre activement et en toute sécurité», soutient le préfet, monsieur Bruno Paradis.

La démarche Municipalité amie des aînés (MADA) vise principalement à adapter les infrastructures et les services afin de mieux répondre aux besoins des plus de 50 ans, améliorer leur qualité de vie et leur permettre de demeurer dans leur communauté le plus longtemps possible. « De plus, il faut miser sur ce qu'ils apportent à leur milieu avec leurs connaissances et leurs expériences », indique Catherine Aubut, chargée de projet MADA. C'est sous le thème Dans le vent depuis plus de 50 ans! qu'elle coordonne la démarche MADA sur le territoire de La Mitis par l'accompagnement de 12 municipalités pour l'élaboration de la politique de la MRC de La Mitis et des plans d'action municipaux.

 Consulter pour mieux développer

La MRC de La Mitis est dans une période de consultation depuis le printemps dernier. «Ces consultations ne sont pas inutiles, mais complémentaires et interconnectées. Elles nous permettent de prendre les bonnes décisions et d'agir selon les réalités de notre territoire. À preuve, le portrait culturel de 2005 nous a permis de définir nos actions et de négocier des ententes financières avec le ministère de la Culture et des Communications tout au long de ces années. Sans compter que cet outil nous permet de maximiser notre action pour le milieu et la population», tient à préciser monsieur Paradis.

La stratégie jeunesse sera présentée le 18 octobre lors d'un 5 à 7. De plus, les résultats tirés des questionnaires sur la culture seront divulgués dans les prochains mois, lors d'une rencontre où les participants pourront approfondir sur le sujet.

Les municipalités participantes

Sept municipalités feront pour la première fois la démarche MADA, soit Grand-Métis, La Rédemption, Padoue, Sainte-Angèle-de-Mérici, Sainte-Jeanne-d'Arc, Saint-Joseph-de-Lepage et Saint-Octave-de-Métis. Les cinq autres, Les Hauteurs, Mont-Joli, Saint-Charles-Garnier, Sainte-Luce et Saint-Gabriel-de-Rimouski, entament avec ce projet une démarche de mise à jour. Et finalement, Métis-sur-Mer, Price, Saint-Donat et Sainte-Flavie, qui ont déjà une politique et un plan d'action MADA, verront leur démarche se refléter dans celle de la MRC de La Mitis.

 

 

BRIGADE NAUTIQUE 100% MITISSIENNE
Le 12 juillet 2018

IMG 3625La journée du 12 juillet 2018 marque le retour officiel de la municipalité de Sainte-Luce au sein du service de la brigade nautique du Service de sécurité incendie et civile de la MRC de La Mitis.

Après un retrait de quelques mois, la Municipalité a décidé de réintégrer le service de la MRC de La Mitis. Selon la mairesse, madame Maïté Blanchette-Vézina «Durant cette période, et surtout avec la mise en place du Comité de suivi régional en incendie, nous avons pu observer une ouverture à aborder les enjeux territoriaux en incendie et en sécurité civile de façon concertée. D'ailleurs, l'intervention du 2 juillet dernier de la brigade mitissienne sur le territoire de notre municipalité nous a permis de constater son efficacité.»

Depuis ce matin, Sainte-Luce héberge un des deux bateaux de la brigade, l'autre étant situé à Métis-sur-Mer. «Ce redéploiement des ressources permet une meilleure couverture du service pour l'ensemble du territoire. Je suis vraiment fier de la conclusion de ce dossier. Les municipalités ont tout intérêt à travailler ensemble. Ce retour de Sainte-Luce au sein du service de brigade nautique de la MRC est un bel exemple de l'esprit de concertation qui prévaut depuis les dernières élections» souligne le préfet, monsieur Bruno Paradis.

Comité de suivi régional en incendie

Ce comité est composé du directeur incendie et d'un élu par Service de sécurité incendie de chacune des sept casernes. Ces derniers sont nommés par leur conseil municipal respectif. De la MRC de La Mitis, feront également partie de ce comité le préfet, le directeur général et le directeur du Service de sécurité incendie et civile.

Le mandat du comité est de réaliser annuellement un audit des ressources disponibles, évaluer les pratiques d'intervention et proposer des orientations permettant d'optimiser les services de prévention, de formation, de soutien technique, de télécommunication et de sauvetage nautique. Comme le précise monsieur Paradis, «avec tous les partenaires impliqués, nous serons en mesure de posséder toutes les connaissances des réalités et des besoins de chacun pour assurer une protection optimale de la population mitissienne et assurer le suivi politique des recommandations.»

 

LA MRC SE DONNE LES MOYENS D'OCCUPER SON TERRITOIRE
Le 11 ocotbre 2018

DSCF7201 modifAfin de concrétiser une vision d'une société pour tous les âges, des consultations sont nécessaires pour bien comprendre les différents enjeux et besoins des milieux. Pour l'une de ces consultations, 12 municipalités mitissiennes et la MRC de La Mitis se sont regroupées pour entreprendre une démarche qui cible la population des 50 ans et plus.

«Comme bien des démarches, nous travaillerons en concertation, développerons des partenariats et accroîtrons le réseautage. Cette fois-ci, ce sera autour des enjeux propres au vieillissement de la population. Maintenir un territoire occupé et un milieu de vie de qualité, c'est aussi s'assurer que ses résidents puissent y vivre activement et en toute sécurité», soutient le préfet, monsieur Bruno Paradis.

La démarche Municipalité amie des aînés (MADA) vise principalement à adapter les infrastructures et les services afin de mieux répondre aux besoins des plus de 50 ans, améliorer leur qualité de vie et leur permettre de demeurer dans leur communauté le plus longtemps possible. « De plus, il faut miser sur ce qu'ils apportent à leur milieu avec leurs connaissances et leurs expériences », indique Catherine Aubut, chargée de projet MADA. C'est sous le thème Dans le vent depuis plus de 50 ans! qu'elle coordonne la démarche MADA sur le territoire de La Mitis par l'accompagnement de 12 municipalités pour l'élaboration de la politique de la MRC de La Mitis et des plans d'action municipaux.

 Consulter pour mieux développer

La MRC de La Mitis est dans une période de consultation depuis le printemps dernier. «Ces consultations ne sont pas inutiles, mais complémentaires et interconnectées. Elles nous permettent de prendre les bonnes décisions et d'agir selon les réalités de notre territoire. À preuve, le portrait culturel de 2005 nous a permis de définir nos actions et de négocier des ententes financières avec le ministère de la Culture et des Communications tout au long de ces années. Sans compter que cet outil nous permet de maximiser notre action pour le milieu et la population», tient à préciser monsieur Paradis.

La stratégie jeunesse sera présentée le 18 octobre lors d'un 5 à 7. De plus, les résultats tirés des questionnaires sur la culture seront divulgués dans les prochains mois, lors d'une rencontre où les participants pourront approfondir sur le sujet.

Les municipalités participantes

Sept municipalités feront pour la première fois la démarche MADA, soit Grand-Métis, La Rédemption, Padoue, Sainte-Angèle-de-Mérici, Sainte-Jeanne-d'Arc, Saint-Joseph-de-Lepage et Saint-Octave-de-Métis. Les cinq autres, Les Hauteurs, Mont-Joli, Saint-Charles-Garnier, Sainte-Luce et Saint-Gabriel-de-Rimouski, entament avec ce projet une démarche de mise à jour. Et finalement, Métis-sur-Mer, Price, Saint-Donat et Sainte-Flavie, qui ont déjà une politique et un plan d'action MADA, verront leur démarche se refléter dans celle de la MRC de La Mitis.

 

 

KORIN GAGNÉ

TECHNICIEN EN PRÉVENTION INCENDIE
Le 03 juillet 2018

IMG 0495Mod BR

La MRC de La Mitis est heureuse d'accueillir monsieur Korin Gagné au sein de son équipe. Entré en fonction le 13 juin dernier, il occupe le poste de technicien en prévention incendie.

Son mandat est d'effectuer des activités d'analyse de plans et de devis, d'inspection, d'élaboration de procédures d'urgence, de sensibilisation du public et d'évaluation de risques potentiels associés à l'incendie et aux matières dangereuses. Toutes ces activités découlent des lois et des réglementations des paliers municipaux, provinciaux et fédéraux.

Monsieur Gagné détient une formation en techniques en prévention incendie complétée à Rimouski. Il a travaillé, ces 12 dernières années, comme conseiller en prévention dans l'Est-du-Québec.  

Nous lui souhaitons le meilleur succès dans l'exercice de ses fonctions.

 

À LA RECHERCHE D'UN TRÉSOR BLEU, LA ROUTE DU LIN
Le 17 juillet 2018

Lin2018 brLa MRC de La Mitis invite les gens à prendre la route vers les champs mitissiens qui se parent de lin dans les jours à venir, un trésor parfois bien caché.

Cette année, plus de 200 hectares de lin sont cultivés à Sainte-Flavie, Sainte-Luce, Saint-Joseph-de-Lepage, Saint-Donat, Sainte-Angèle-de-Mérici, Les Hauteurs et La Rédemption. Pour faciliter cette tournée vers les parcelles les plus accessibles, une carte et un itinéraire Google.  «Que ce soit pour faire la chasse aux images, ou tout simplement pour le plaisir de se balader, les promeneurs pourront apprécier ces paysages surprenants.  On dirait des bouts de ciel dans les champs, d'où peut-être l'expression ''le paradis sur terre'', lance en souriant le conseiller en développement agroalimentaire, monsieur Jonathan Ferté.

Indications utiles à retenir

Puisque chaque fleur ne dure que 24 heures, le plus beau de la floraison est visible le matin entre 8 h et 12 h.  Un champ fleurit environ deux semaines et cette année, si la météo est propice, la plupart d'entre eux seront en fleur entre le 20 juillet et le 5 août. Pour maintenir la qualité de l'expérience, nous comptons sur les promeneurs pour respecter les propriétés, les plantes cultivées et les utilisateurs de la route. 

 


Logo 0-SitNorm

Résultats de recherche d'images pour « facebook png »
MRC de La Mitis
Développement
Facebook
Sécurité incendie et civile

 ImageExpo


MatriceGraph


IciRecycle.jpg