LE PATRIMOINE ET L'ART CONTEMPORAINRENDENT HOMMAGE À LA RIVIÈRE MITIS
Le 10 février 2016

Le 10 février dernier a eu lieu le vernissage de l'exposition Tronquer la glace à la MRC de La Mitis. Cette exposition hors série présente, jusqu'au 14 avril, des œuvres de Marie-Claude Hamel accompagnées d'artéfacts provenant de la collection des Amis des Jardins de Métis.

Regroupées en sept boîtes, des mouches pour la pêche au saumon ayant servi à des membres de la famille Reford accompagnent les œuvres issues du projet de recherche-création et de diffusion de madame Hamel. Cette première série de photopeintures redonne, à des feuilles de plastique transparentes qui étaient à l'origine des protecteurs de fenêtres d'autobus lors de leur construction, la vocation de nous faire percevoir le paysage, le visage transfiguré d'un lieu réel, la rivière Mitis. L'eau filtre l'inconscient. À travers l'eau jaillit la profondeur du rêve. Ainsi elle veut partager ses découvertes sur la transformation du paysage de la rivière Mitis.

L'artiste allie la peinture et la photographie pour aller au cœur de cette dynamique entre la rivière et l'arbre. Leurs éléments sont organisés de manière concentrique. Cette forme de composition centripète est privilégiée pour modifier la perspective du paysage, qui a tendance à être linéaire. Pour s'inspirer dans la création des œuvres, l'artiste a exploré les recherches de Thomas Buffin-Bélanger, professeur à l'UQAR en géomorphologie et dynamique fluviale. Dans ses photopeintures, nous y observons des photos de la collection de ce laboratoire, des photographies anciennes prises par Robert Reford, mari d'Elsie Reford, puisées dans la collection des Jardins de Métis et de récentes photographies de la rivière prises par l'artiste. 

« Mes mains ont été le principal instrument de travail en atelier. Et mon univers de création a été enrichi par l'écoute du concerto de violon du soliste Xavier Inchausti, composé par Esteban Benzecry. La virtuosité du violoniste était un point d'ancrage dans mes gestes de peintre. Mes mouvements exprimaient en modulant la transparence de la couleur et les textures en évoquant la nature. J'ai déchiré des photos de paysage et les ai déposées dans la peinture sur les douze feuilles de plastique recyclé », précise l'artiste madame Marie-Claude Hamel. 

 

 

 

MONT-JOLI, LE 14 janvier 2015 À la suite d’une recommandation du comité technique, le Conseil des maires de la MRC de La Mitis du 14 janvier dernier a résolu de financer cinq (5) projets de développement mitissien pour un montant de
70 035 $ qui généreront des investissements totaux de près de 575 000 $.

 

Les projets soutenus sont le Cimetière Lepageois, Mémoire vivante de nos ancêtres de la Corporation de développement durable Concert'Action Lepageois, 10 035 $; le Club-école Gymn'As de La Mitis, 20 000 $; la Maison écologique ERE 132 par la Fondation des Amis des Jardins de Métis, 20 000 $; le Pavillon des loisirs de la municipalité de Saint-Donat, 20 000 $; et le Carnaval de Saint-Octave-de-Métis,
20 000 $.

 

Le Fonds culturel mitissien et le Pacte rural ont été mis en place afin de renforcer et de soutenir le développement des municipalités mitissiennes et ainsi appuyer des projets structurants et des initiatives mobilisatrices du milieu. Ces mesures de soutien s'inscrivent à l'intérieur de la Politique nationale de la ruralité (PNR) 2015-2016.

 

« L’efficacité de ces programmes a été démontrée dans notre MRC et a fait l’objet d’un large consensus auprès des différents intervenants du monde culturel et rural. De plus, les retombées et les impacts des projets soutenus sont indéniables et essentiels au développement de l'ensemble de notre collectivité », a souligné le directeur général de la MRC de La Mitis, monsieur Marcel Moreau.

 

 

 

Logo 0-SitNorm

Résultats de recherche d'images pour « facebook png »
MRC de La Mitis
Développement
Facebook
Sécurité incendie et civile

 ImageExpo


MatriceGraph


IciRecycle.jpg